Plan Local d'Urbanisme



Priorité : réviser le PLU (ex POS) 2000, dans le cadre du Schéma Directeur de la Région Ile-de-France et du Schéma de Cohérence Territoriale avec lesquels il doit être en conformité, mais aussi en lien avec la démarche d’agenda 21 local.

Le PLU étant un document obligatoire, il fera l’objet d’un large débat public et sera soumis au référendum communal « décisionnel »

Ses grandes articulations seront les suivantes:

- Lutter contre la coupure de la ville en 2 entre ses 2 parties Ouest et Est par la RN10 par son enfouissement (passage en semi-souterrain) ou/et par son recouvrement paysager ou tout autre mode de franchissement en souterrain ou en aérien de façon à assurer la continuité de surface.

    rejet de l’élargissement à 2 fois 3 voies de la RN 10 avec l’engagement de mobiliser la population en cas     d’avancée du projet

    Recherche de moyens pour faire contourner la ville par les véhicules en transit vers Gazeran, Epernon, etc...

- Se positionner clairement contre le prolongement de l’A12 jusqu’aux Essarts-le-Roi

- Densifier le milieu urbain pour éviter l’étalement urbain et le « mitage »

- Préserver, étendre ou créer des espaces verts de proximité, des trames vertes, parcours sylvestres en ville

- Reclasser la zone humide de Groussay en zone ND avec création d’un parc naturel urbain

- Encourager la conversion des terres agricoles en terres agricoles « paysannes »

- Protéger les quartiers d’Arbouville, du Bel Air, du Racinay eu égard au projet d’extension de la ZA du Bel Air sur la commune de Gazeran

- Prévoir un règlement environnemental dans les zones d’activité qui permet d’imposer aux collectivités (y/c la commune) et entreprises, la construction de bâtiments avec le label HQE « Haute Qualité Environnementale »

- Prévoir un règlement d’urbanisme dans les ZAC assurant un mininum de 20 % d’espaces verts

- Prévoir la création d’« Eco-quartier » (quartier prenant en compte : respect de l’environnement (autonomes en énergie) mixité sociale et démarche participative)

- Refuser les lotissements « fermés »


Conserver une “ville vivable” à taille humaine : un enjeu essentiel du P.L.U.


AXES DE TRAVAIL

- Engager une politique volontariste de la Ville par la maîtrise du foncier, le traitement des friches urbaines et la “reconstruction de la ville sur la ville”.

- S’obliger à la préservation des espaces dont la vocation naturelle et agricole est reconnue. Idéalement, tenter de les agrandir.

- Veiller à ne pas gaspiller d’espaces sans que ce ne soit strictement nécessaire.

- Refuser et empêcher que la pression foncière ne devienne un facteur d’exclusion (ce qui est d’ailleurs déjà le cas).

- Encourager l’habitat intermédiaire.

- Viser un ambitieux programme de construction de logements et de bâtiments sur les principes de la Haute Qualité Environnementale.

- Etre attentif aux possibilités légales d'expérimenter des voies nouvelles en matière d’urbanisme réglementaire.

ACTIONS PRIORITAIRES (Agenda 21)

- Accompagner les décisions d’urbanisme réglementaire, de recommandations destinées aux maîtres d’ouvrage et aux maîtres d’oeuvre (cahier de recommandations) pour les inciter à prendre en compte les principes de la HQE.

- Donner aux services instructeurs une capacité de dialoguqe avec les responsables d’opérations.

- Relancer des opérations de Rénovation Urbaine.

- Dans un questionnement très critique des réalisations des plateaux piétionniers et cyclables, mettre en oeuvre une charte qualité dans la conception (1) des trottoirs, pour faciliter les déplacements des piétons et des personnes à mobilité réduite et (2) des pistes cyclables pour la sécurité des vélos ou des Rollers. 


Actions impliquant les partenaires de la Ville

- Promouvoir les constructions HQE et HPE et les logements intermédiaires avec les bailleurs sociaux.

Partenaires privilégiés: OPAC, SAIEM, autres organismes de logement social.


Actions de sensibilisation et de mobilisation

Informer les dépositaires de demandes d’autorisation d’urbanisme (PC, permis de lotir, ZAC, ITD...) des techniques et avantages de la HQE notamment grâce à un recueil de fiches spécifiques et former les techniciens municipaux à ces nouveaux enjeux.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :