Plan Climat


Priorité : réduire les émissions de gaz à effet de serre (pour lutter contre le réchauffement climatique) sur le territoire communal.
A cet effet, élaborer un Plan Climat (programme d’action) intégrant 4 domaines (énergie, transport, déchets, eau) en lien avec la démarche d’agenda 21 local.

Il prendra en compte les éléments suivants :

    Energie
Priorité : économie, énergies renouvelables et technologies alternatives dans le chauffage et les transports (notamment solaire, bois, cogénération, géothermie - éolien et hydraulique)

Création d’une agence locale de maîtrise de l’énergie chargée de l’information et de la promotion des économies d’énergie et des énergies renouvelables

Lancement d’opération(s) programmée(s) d’amélioration thermique et énergétique en vue de subventionner les travaux d’isolation

Plan d’économie d’énergie et de transfert vers des énergies renouvelables et des technologies alternatives  pour
les nouveaux bâtiments publics et les logements sociaux
l’éclairage public

    Transport
Double priorité :
Rompre avec le politique actuelle du tout automobile qui consiste à « mettre la
voiture au cœur de la ville » (avec parkings en centre-ville)
et réduire l’utilisation de la voiture en centre-ville (avec parkings en périphérie)
Développer les formules alternatives à la voiture c’est-à-dire, les modes de circulation douce et non polluante et les transports collectifs

Pour rompre avec le « tout automobile »
- Campagne d’encouragement des habitants à se passer de voiture, type « dimanche sans voitures »
- Promotion du co-voiturage

Pour développer les formules alternatives à la voiture, Plan de déplacement urbain avec :
- Création de rues piétonnes avec bornes escamotables le cas échéant : rue Charles de Gaulle
- Soutien à la création de sentiers de promenades pédestres et pistes cyclables balisés et à la limitation de la circulation des véhicules à moteur, en milieu forestier
- Plan vélo
. développant les pistes cyclables
. renforçant la sécurité routière :
Zone 30 km/h (vitesse maximum) dans toute la ville (notamment devant les établissements scolaires) à l’exception des CD qui traversent la ville
« Contresens cyclables » dans toutes les rues à sens unique d’une largeur de 3 m, avec ou sans traçage au sol
« Sas pour vélo » à toutes les intersections à feux tricolores
Abandon du stationnement en alterné sur chaque coté dans les rues à sens unique
Multiplication des « accroches vélos »
(4 derniers éléments étant repris des propositions de l’ARC)
- Transports en commun
Création d’un réseau de micro ou minibus électriques, à la demande, gratuit en particulier pour les personnes âgées ou en difficulté
Réalisation de noeuds inter/multimodaux reliant centre et autres territoires par des transports collectifs afin de limiter l’accès des voitures au centre-ville
Soutien de l’amélioration de la ligne de chemin de fer Chartres / Paris

- Elaboration d’un plan de déplacement du personnel municipal
Exemple : sur la base du volontariat, utilisation de vélos pour les déplacements des agents municipaux
et incitation des collectivités (hôpital) et entreprises à élaborer des plans de déplacement de leurs salariés

    Déchets
Priorité : bien que cette compétence échappe largement à la commune en raison de l’intervention du Sictom/Sitreva, réduction maximale de l’incinération (qui transforme les déchets en autres déchets gazeux avec des risques de rejets de dioxines)  
Objectif à long terme : y substituer une technologie écologique comme la méthanisation

3 axes :
- Réduction à la source et prévention
Proposer au Sictom d’étudier l’opportunité de créer une redevance incitative basée sur la fréquence de la collecte (et non sur le poids)
- Encouragement au tri sélectif
- Valorisation par le compostage et le recyclage
Proposer au Sitreva :
De développer le compostage
de créer une recyclerie (centre de récupération d’objets, encombrants pour les réparer, réemployer et les revendre)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :