Déplacements propres

- Fermeture progressive du centre ville aux voitures au profit des déplacements propres : à pied, en vélo,    en transports en commun. Est-ce si difficile que cela de  transformer la rue De Gaule en rue piétonne et  les rues d’Angiviller et/ou Patenôtre en artères sécurisées entre cyclistes / rollers et transports en commun ?

- Construction d'une rocade contournant le Bel-Air pour dévier les flux de véhicules en direction de l’Eure et Loir via Gazeran.


- Le secteur de la gare (son accès, sa desserte, son parking) est entièrement à repenser. Une centrale municipale gardée de dépôt/location de vélos ou de véhicules électriques pourrait y être implantée.

- Priorité à la densification des transports en commun (gratuits ? pourquoi pas : cela s’est fait ailleurs)

- Revoir le stationnement en mettant à disposition des parkings adaptés (taille, emplacements, tarifs) en périphérie de la ville

- Supprimer le stationnement autour de la Marie pour créer des lieux conviviaux favorisant le lien social, les échanges intergénérationnels, les animations culturelles, les marchés de produits locaux (que diriez-vous d’une halle paysagée ?) valorisant le secteur parc/château/bergerie.

- Gestion des parkings: la ville doit mettre fin aux délégations de service public faites au privé.
             
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :